Les Grands-jardins



L'écart des Grands-jardins est situé au nord-ouest, à environ 500 mètres du centre du village.

En 1892, une exploitation d'eau de source est lancée par l'ingénieur E. Gadrad de Paris. Cette eau est commercialisée dans les restaurants, chez les pharmaciens et les marchands d'eau, comme étant la plus pure et la plus saine des eaux de table.
L'exploitation est reprise par la compagnie générale des eaux de source, mais sera mise en liquidation judiciaire en 1898.
La source des Grands-jardins a ensuite été exploitée par Louis Puissant, sous le nom de "Bienfaisante". L'exploitation semble avoir cessée au début des années 1930.

Il y avait aux Grands-jardins un magnifique lavoir couvert dont la charpente reposait sur sept piliers.
En 1834, un procès oppose la municipalité de Liancourt-Saint-Pierre à un certain Mathieu Goré qui s'était approprié le lavoir.
Le Conseil municipal affirme à ce sujet que "la commune de Liancourt-Saint-Pierre a toujours joui librement et sans aucun trouble de la servitude immémoriale de l'usage de laver le linge au lavoir dit des Grands-jardins".
Ce lavoir aujourd'hui détruit n'a conservé que ses bassins en pierre.


  


lavoir des grands-jardins

le lavoir des grands-jardins

restes du lavoir des grands-jardins

la source des grands jardins

la source des grands jardins

la source des grands jardins

attelage transportant l'eau de liancourt

analyse de l'eau de la source

publicité dans "La gazette de Rueil" - 12 janvier 1901

la source des eaux minérales de Liancourt

publicité pour l'eau de Liancourt

l'eau de source de Liancourt

adjudication de l'exploitation de l'eau de liancourt (archives municipales)

eau de source de Liancourt - les entrepôts de suresnes

la bienfaisante

panneau publicitaire "Eau de Liancourt"

panneau publicitaire "Eau de Liancourt"



mise en ligne : 14 octobre 2007          mise à jour : vendredi 9 novembre 2018Webmaster : benjamin.velluet@gmail.com